Ca suffit !

portrait GDI

     Géry Divry



Ca suffit !


Cette campagne électorale révèle le vrai visage de notre société déchirée, on ne se bat plus pour quelque chose , on se bat contre l’autre, l’ennemi, celui qui ose ne pas penser comme soi. 

Tous les moyens sont bons, mensonge, dénigrement, calomnie, fausses affiches , faux programmes, rumeurs… 

Les hommes politiques qui briguent la plus haute fonction de l’état et qui nous demandent de les laisser nous représenter et de représenter l’image de la France devant le reste du monde devraient être dignes et condamner cette dérive inacceptable et au lieu de cela, pour essayer de gagner quelques voix, ils encouragent cette division et ces procédés.

Je vais être clair, ceux qui encouragent ces pratiques sont en train de  dégrader fortement l’image de la fonction présidentielle, de porter préjudice à  l’image de la France et ne sont pas dignes de la représenter. Il le savent mais ils s’en fichent car l’important est de gagner à tout prix. Pour eux la fin justifie les moyens, et les moyens utilisés sont franchement nauséabonds.

De la gauche à la droite de l’échiquier les mêmes moyens sont utilisés, plutôt que de défendre son programme on dénigre ses adversaires, on ment, on calomnie.



Les mensonges et le populisme ça suffit !


A gauche de l’échiquier on trouve Jean Luc Melenchon dont le comportement bonhomme et l’apparence digne veut laisser croire qu’il est au dessus de la mêlée. Mais les trotskistes ont toujours été les théoriciens de la dissimulation, c’est dans leur formation, donner l’apparence de ce que l’on n’est pas, pour arriver à ses fins. 

Dans les soutes de son mouvement travaillent des centaines de manipulateurs sur internet et les réseaux sociaux. ils utilisent twitter pour dénigrer les autres candidats, se connectent sous de fausses apparences sur les forums des supporters des concurrents et essayent de les manipuler en instillant de fausses nouvelles. 

Simultanément des propositions populistes inondent les réseaux sociaux laisser croire à notre jeunesse que l’avènement de Mélenchon sera celui d’une corne d’abondance ou les salaires seront tous augmentés, les licenciements interdits, l’ensemble des services gratuits. 

Sans bien sur leur dire qui va payer, car le problème est là. 

Le modele de Mélanchon est Chavez au Venezuela qui a mis en place un programme identique au sien, alors les soutiens de Mélenchon pointent sur une flopée de sites alternatifs nous démontrant que sous Chavez le Venezuela a vu son PIB multiplié par 5 et la pauvreté diminuer. 

Mais on est dans le surréalisme manipulateur, le mensonge, car la vérité est tout autre.  

Le Venezuela est potentiellement un des pays les plus riche du continent sud américain du fait de ses immenses réserves pétrolière et si le PIB s’est envolé au début du régime de Chavez c’est parce que les cours du pétrole se sont envolés, les chiffres présentées par le groupuscule trotskiste du parti de gauche s’arrêtent curieusement quand le pétrole a commencé à baisser et ou le PIB a plongé d’autant.  Le gouvernement de Chavez et son programme étaient tellement catastrophiques que le Venezuela qui a les plus grosses réserves pétrolières de l’Amérique du sud est maintenant obligée d’importer du pétrole des USA. 

L’augmentation des prix au Venezuela en 2016 à frôlé les 720 % ce qui impacte principalement les classes les plus pauvres!  Comme toujours, ces grands théoriciens prétendant qu’ils oeuvrent pour le peuple comme Mélenchon sont les premiers fossoyeurs de ce peuple. 

Le successeur de Chavez , Nicola Mauro a du faire appel à l’aide internationale pour éviter la famine, 70% des médicaments sont devenus introuvables, et il faut faire des heures de queue pour acheter une bouteille de lait qui coute 7 fois plus cher qu’il y a un an. 

Voila le modèle choisi pour notre pays par Monsieur Mélenchon, mais il se garde bien d’en parler à tous ces jeunes qui vont voter pour lui, parce qu’ils le trouvent sympa, car il leur vend du rêve !  

Ce manipulateur se garde bien de les laisser acceder à la totalité de son programme extravaguant qui pourrait les effrayer car il oblige à payer ceux qui veulent le lire, (essayez d’en trouver une version complète sur le Net pour vérifier). Quand on connait son électorat peu prompt à sortir sa carte bancaire,  c’est le choix manifeste de ne pas vouloir qu’ils le lisent en entier mais mais qu’ils n’aient accès uniquement qu’à un resumé edulcoré de morceaux choisis par son équipe. 

La traditionelle méthode  trotskiste qui est de dissimuler de ce que l’on est vraiment pour arriver à ses fins tourne à plein régime!




La mauvaise foi ça suffit !


Un peu moins à gauche, on trouve Monsieur Hamon et son revenu universel, dont le financement reste  toujours nébuleux, en fait de la dette que nos enfants devront rembourser.

On peut mettre à son actif que sa campagne est honnête et qu’il dénigre peu ses adversaires, ses partisans sur internet se font discrets et il y a peu de rumeurs lancées par son équipe. Je n’adhère pas aux idées de cet homme mais je lui reconnais avoir su conserver une certaine dignité devant l’adversité. 

Mais ses agressions contre son concurrent Emmanuel Macron et ses financements manquent d’honnêteté et sont plus des postures de mauvaise foi à fin electoraliste. 

Plus il attaque le candidat situé sur sa droite plus il est mangé par celui situé sur sa gauche. Monsieur Hamon souffre d’un déficit flagrant de sens politique. Il vient de déclarer qu’au second tour, il préférerait Mélenchon et voterait pour lui.  Ce faisant,  il oublie qu’il représente maintenant le parti socialiste et, comme depuis le début, il applique sa stratégie personnelle qui l’a fait sombrer dans les sondages. 

En soutenant un programme encore plus à gauche que le parti communiste des années 70 il vient irremediablement de retirer au parti socialiste toute legitimité à gouverner, et sans doute que les Francais s’en souviendront quand il s’agira de voter pour les législateurs.

Je n’aurai jamais imaginé qu’un parti responsable puisse soutenir, le programme trotskiste du frond de gauche, et bien si. 




L’indignité ça suffit !


Et voila l’invraisemblable candidat Francois Fillon , cet homme, dont j’avais jusque là une bonne opinion, même si je n’adhérais pas à l’ensemble de ses idées ni de son projet, a réussi en quelque mois à perdre toute dignité et respectabilité. 

Nonobstant les affaires révélées par la presse qui, judiciairement qualifiables ou pas, l'avenir nous le dira, ont révélé une cupidité malsaine de l’homme, sa réaction en s’attaquant à la police et à la justice de son pays l’ont totalement disqualifié au yeux de nombreux citoyens et plus largement, de la communauté internationale. 

Parallèlement, une dérive malsaine complètement assumée l’amène à ne plus se battre sur son programme mais à lancer des attaques de dénigrement contre Emmanuel Macron sur internet. 

Ces attaques ont deux volets, un visible avec des messages simples essayant de faire passer Emmanuel Macron pour un héritier de Francois Hollande, un second bien moins avouable qui rappelle très fortement le travail des officines ayant sapé l’image d’Alain Juppé pendant la primaire avec le fameux ‘Ali Juppé’. 

C'est ainsi que, en quelques jours sont apparus des messages et images anonymes diffusés en boucle sur internet qui affirment que :

Macron veut taxer les propriétaires fonciers d’un loyer fictif, ce qui est entièrement faux. 

Que le programme de Macron fera massivement baisser les pensions de retraites, ce qui est encore faux.

Que Macron voudrait changer les jours fériés chrétiens pour les remplacer par des fêtes islamiques ce qui est aussi ridicule.

Que Macron va nommer une islamiste convaincue au ministère de l’éducation pour islamiser notre pays, etc etc .

Le mensonge et la calomnie est déversé à longueur de journées sur internet par l’équipe de Monsieur Fillon.  Une chaine de télé ‘ ridicule TV’  a même été créée sur internet par ses partisans dans le seul et unique but de dénigrer et calomnier son adversaire.  Des milliers d’euros sont dépensés dans des affiches, non pas pour présenter le programme de Monsieur Fillon qui n’y apparait pas mais pour calomnier et attaquer un de ses adversaires. 

Ces procédés ne sont pas seulement condamnables, ils sont iniques et suffiraient, à eux seuls, à disqualifier celui qui les utilise de toute capacité à présider notre pays. 

Monsieur Fillon a perdu à mes yeux toute dignité, et, comme il est représentant d’un courant républicain respectable de notre pays il portera longtemps l’infamie d’avoir ainsi affaibli nos institutions.



La haine, l’escroquerie et la division ça suffit !


Et puis il y a l’héritière Le Pen, cette femme millionnaire, née dans un château et qui se présente  comme la candidate du peuple. 

Sa candidature est l’escroquerie ultime, elle se présente comme la candidate contre le système alors que le système la nourrit depuis sa naissance. 

J’invite ses électeurs à se poser une question simple : Comment en partant de rien, une famille qui n’a jamais travaillé ou presque, peut en quelques années se retrouver riche à millions. 

Cherchez bien!  vous avez trouvé ?  c’est la politique qui les a enrichis. 

Chaque vote que vous lui donnez se transforme rapidement en de beaux billets qu’elle va planquer dans sa cassette comme son père qui est sous le coup d’une enquête pour dissimulations de lingots d’or en suisse. Curieux que cet homme qui comme seul travail, pratiqué pendant une courte période de sa vie, publiait des disques de chants de guerre, se retrouve aujourd’hui avec une montagne de lingots et des millions d’euros. 

Ce n’était pourtant pas des disques d’or. 

La famille Le Pen est le summum de la duplicité. Marine Le Pen n’a jamais eu la stature présidentielle, elle n’en a ni l’apparence, ni l’épaisseur ni le minimum d’honnêteté. Elle a plusieurs instructions judiciaires en cours sur le dos, son trésorier et son assistante se retrouvent mis en examen et lui servent de fusible pendant qu’elle se permet de se moquer ouvertement de la Justice et de la Police en refusant de se rendre à leurs convocations et en menaçant les fonctionnaires qui enquêtent sur elle de représailles si elle était élue. 

Sa duplicité n’a pas de limite,

Elle dit soutenir la police contre les délinquants, et donne l’exemple inverse quand elle est concernée. 

Elle dit vouloir rendre sa souveraineté à la France, mais courre ventre à terre chercher ses financements auprès un pays étranger sulfureux, la Russie. 

Monsieur Poutine, son sponsor, est un dictateur expansioniste assumé qui cherche à tout prix à affaiblir l’Europe pour consolider l’annexion militaire déja réalisée d’une partie de l’Ukraine et faciliter ses prochaines agressions.  

Il soutient donc le travaille de sape que fait Madame le Pen pour affaiblir la France et l’Europe, et en échange cette candidate promet quasiment de reconnaitre l’annexion de la Crimée par les Russes, de lever les sanctions et de bloquer tout projet de défense militaire Européenne. 

Oui vous me lisez bien, elle promet dans un discours d'affaiblir militairement l‘Europe occidentale et comme par magie, 13 jours plus tard elle est recue en grande pompe au Kremlin.

  Pour les paraphraser et utiliser une de leurs formules, le FN est factuellement le parti de l’étranger.

La morale, le patriotisme et la dignité lui sont totalement étrangère, elle fait de la politique comme son père, pour remplir sa cassette. 

Malgré cela des Français abusés par ses paroles de division votent pour ce personnage fabriqué et son parti qui roule pour la Russie. 

Ses équipes sur internet n’ont rien à envier à celles de Monsieur Mélenchon, ses équipes et des robots( bots, programmes) relayés par les réseaux russes financé par Poutine inondent jour et nuit les réseaux de messages de haine contre ses concurrents.

On est moins surpris que pour la droite républicaine, les méthodes d’extreme droite sont connues et documentées pour leurs aspects nauséabonds.



Toutes ces dérives anti républicaines, anti démocratiques ça suffit !


Ce tableau de la campagne présidentielle française fait peur et serait désespérant si nous n’avions pas un ilot de respect et de probité en la personne d’Emmanuel Macron. 

Il est temps de rassembler les Français autour d’un projet équilibré et d’un candidat honnête et digne.  Il est le seul qui refuse clairement cette dérive du dénigrement de l’autre et qui a compris que pour vraiment gouverner la France il ne fallait pas diviser mais qu’il était indispensable de rassembler les Français autour d’un projet juste. 

Dans ses meetings il interdit de siffler ses adversaires, ce qui ne l’empêche pas d’être pugnace pour démonter leurs idées. 

Il a une forte communauté de soutien sur internet mais, sauf rares exceptions qui sont rapidement corrigées lorsque découvertes, la consigne est de se battre sur les idées mais de ne pas insulter les concurrents ni de relayer des rumeurs infondées. 

Je le sais pour être le co-administrateur d’un groupe de soutient sur Facebook, cette règle est quotidiennement appliquée dans la mesure de nos moyens. 

Comme j’adhère fortement et aux idées et à la méthode qu’il propose, il est clair que mon opinion est tout sauf objective, mais les faits sont là, il est un des rares à avoir conservé la dignité et l’esprit de respect de l’autre, indispensable pour incarner la fonction présidentielle.


Nous allons devoir choisir le président qui nous représentera devant le reste du monde, choisissons un homme qui nous fera honneur !








Géry Divry


 Le 9 avril 2017

Ce navigateur ne peut pas lire le fichier audio intégré.

Opinion Libre